BTS MUC : dossier ACRC chronodrive gratuit
banniere blog bts


  • (Exemple de trame pour l'oral PDUC)
  • (Exemple de trame pour l'oral ACRC)

  • I) LE CONCEPT DU DRIVE


    LE DRIVE est une formule de vente à mi-chemin entre Commerce électronique et le commerce traditionnel des hypermarchés et supermarchés.


    CHRONODRIVE est une Société anonyme à directoire et conseil de surveillance lancée en février 2004 par LUDOVIC DUPREZ et MARTIN TOULEMONDE.

    Inventeur du Concept de Drive alimentaire, CHRONODRIVE emploie une méthode consistant à faire sa commande par correspondance, puis à prendre livraison dans un magasin spécifique sans surface de vente (entrepôt).

    II) CHRONODRIVE QUETIGNY


    A. ZONE D’ACTIVITE


    Aujourd’hui il existe 34 enseignes dans toute la France métropolitaine formant un réseau en développement constant. Mon enseigne se situe à Dijon Quetigny.

    - les horaires d’ouverture: Du lundi au samedi de 8h30 à 20h30. Ces horaires et son implantation en zone industrielle permettent à une large clientèle d’accéder au service à tout moment.


    B. CLIENTELE


    La Cible principale est un couple véhiculé entre 25 et 44 ans issu d’une CSP + (cadre, chef d’entreprises, professions libérales...), actif avec des enfants. Ils viennent principalement de la zone 5 à 10 minutes autour de l’enseigne : ST APOLLINAIRE, QUETIGNY, CHEVIGNY, COUTERNON, SENNECEY-LES-DIJON ET VAROIS ET CHAIGNOT sont ses IRIS prioritaires.


    III) CONTEXTE ORGANISATIONNEL:


    CHRONODRIVE compte 39 employés et l’entrepôt occupe 1.500 mètres carrés, sur un terrain de 4.900 mètres carrés et se divise en 3 secteurs:

    A. LES DIFFERENTS SECTEURS


    B. REPARTITION DES TACHES PAR SECTEURS

    a) LA RECEPTION

    Comme dans chaque secteur évoqué précédemment, nous commençons la semaine par une réception de marchandises envoyées par des fournisseurs régionaux pour la majorité, dans des camions réfrigérés en respectant scrupuleusement la chaine du froid. Celles-ci sont réceptionnées informatiquement, puis on procède au rangement dans les rayons.

    b) CONTRÔLE DLC

    Après la réception, un groupe s’occupe de vérifier tous les jours les dates de péremptions de tous les produits .

    Pendant qu’une équipe s’occupe de contrôler les dates de péremptions, l’autre s’occupe de préparer les commandes des clients, grâce à de minis terminaux portatifs par lequel ils ont accès à la fiche de commande des clients, reliés à un scanneur intégré sur le doigt fonctionnant en réseau au logiciel MAGISTOR.

    c) PREPARATION DE COMMANDE

    • 1. Sur les terminaux portatifs : le logiciel affiche les fiches commandes de nos clients, nous permettant de valider les produits que le client a commandé, tout en nous signalant par un signal sonore quand le préparateur se trompe de produit.
    • 2. La fin de la préparation d’une commande : le préparateur de commande stock ensuite les produits, dans des lieux adaptés à leur stockage, sauf pour le surgelé qui est mis en sac qu’au dernier moment, afin de respecter la préservation de la chaine du froid.

    d) LA LIVRAISON

    Pour finir il y a la zone de livraison où les livreurs, à l’aide de terminaux portatifs, livrent et chargent les courses du client directement dans son coffre de voiture, l'objectif étant de livrer en moins de 5 minutes. Ce système permet d'éviter le surcoût de facturation lié à la livraison qui survient lors d'une commande à distance. La commande est disponible 1h30 après sa validation en ligne, puis chargée dans le coffre du client en moins de 5 minutes à son arrivée.

    • La commande peut être conservée pendant 48h en magasin.


    IV) CONTEXTE COMMERCIAL


    A. GAMME DE PRODUITS


    Les clients ont la possibilité d'acheter directement depuis les bornes, leur ordinateur et désormais depuis leur mobile avec un choix de plus de 8500 références. L’assortiment est large et profond, il comprend aussi bien des marques nationales que des produits sous la marque de distributeur Auchan grâce au contrat d'approvisionnement le liant au groupe.

    B. LE PRIX


    Les prix de l’assortiment sont alignés à ceux pratiqués dans la grande distribution. A l'inverse de la livraison à domicile et du drive-piéton qui souvent font payer le coût du service à cause des problématiques logistiques.

    C. LA FIDELISATION


    Il existe un système de fidélisation comme dans les grandes enseignes. Ce sont les « olé ! ». Les clients cumulent des euros à chaque commande sur + de 1500 produits, et peuvent les déduire à partir de leur 2ème commande, ou ils peuvent faire un don à l’une de nos associations partenaires.

    De plus l’enseigne est très actif dans le domaine promotionnel, une catégorie se renouvelant chaque semaine lui est consacrée sur le site web.


    V) COMMUNICATION


    • L’ensemble de l’enseigne est un back office car les clients n’ont pas accès à l’intérieur de l’entrepôt,
    • le site web, l’accueil et les quais de livraisons constituent le front office : c’est par cet intermédiaire que les clients ont accès à toutes les informations nécessaires pour mener à bien leurs commandes et même entrer en contact avec l’ensemble des collaborateurs.

    A. LE SITE WEB

    Est la vitrine du magasin c’est pourquoi il est constamment mis à jour et étant une surface virtuelle, la structure applique en majorité l’e-merchandising, permettant au client d’accéder plus facilement et plus rapidement à l’offre, afin de lui procurer un maximum de confort et de plaisir dans son expérience d’achat en ligne.

    C’est pourquoi différentes applications permettent de rendre la navigation plus facile (moteur de recherche, ajout d’onglet pour les nouveautés, montant de vos achats, liste prées-enregistrées…). Les clients peuvent faire dérouler la liste des rayons en cliquant sur les onglets de la page d’accueil. En cliquant sur l’image du produit, il vient directement s’afficher dans leur panier.

    B. LA SURFACE DE VENTE

    Le Marchandisage d’organisation, de gestion et de séduction, est appliqué de façon très limitée, en général à l’accueil et sur les quais de livraison, de même pour la publicité sur le lieu de vente. Le magasin suit l’évolution technologique, on peut effectuer nos achats depuis les smartphones sous :

    • L’ANDROID et APPLE STORE


    VI) CONCURRENCE


    A. LES CONCURRENTS DIRECTS


    À l'inverse des supermarchés qui doivent obtenir l'autorisation de la COMMISSION DEPARTEMENTALE D'AMENAGEMENT COMMERCIAL (CDAC), le "Drive" n'exige qu'un simple permis de construire.

    B. DIFFERENCES ENTRE CHRONODRIVE ET LES AUTRES DRIVES


    a) Le service client est accessible : physiquement, par téléphone ou par mail

    b) Conservation de la commande : sans frais supplémentaires (jusqu’à 48h pour la charte qualité)

    c) La modification ou l’annulation de commande sont gratuits

    d) Les sacs plastiques sont 100% gratuits

    e) Le paiement peut s’effectuer en ligne ou en borne (par chèque, carte bleu)

    f) Le délai de préparation est 1h30 sauf depuis un iPhone (30 min)


    VII) Système d'information commercial de l'entreprise